Recevez l'actualité de Tonquédec
Adresse email  : 

Patrimoine de Tonquédec

 

Nul ne peut passer à Tonquédec sans avoir le désir de s’y arrêter ou d’y revenir.

Tonquédec lieu historique (1102 habitants) a une superbe de superficie de 1800 ha, et une vallée exceptionnelle où coule le Léguer, grande rivière aux rives infiniment variées, qui offre une aimable diversité propice à la pêche et aux descentes en canoës.

La forêt qui surplombe la rivière est un véritable réservoir de la nature où l’on peut s’adonner aux loisirs sportifs tels que la marche, le V.T.T. et le les promenades équestres.

Parcourir Tonquédec c’est faire un saut dans le passé grâce à son célèbre château fort et à son riche patrimoine architectural (15éme Siècle), son église, ses chapelles, ses fontaines, ses nombreuses maisons de caractère sans oublier les dix-huit calvaires qui vous attendent à chaque carrefour.

 

L’ÉGLISE COLLÉGIALE SAINT-PIERRE

Dépendait autrefois de l’évêché de Tréguier. Elle a été érigée en collégiale en 1447. Devenue paroissiale sous la révolution (1790), reconstruite en 1835, seuls ont été conservés une tour datée de 1773, les portes du XVème, le chevet avec ses vitraux de couleur du XVème (lire plus) et un bénitier du XIIIème.

A l’intérieur de l’église, un tableau représentant « St Pierre délivré par l’ange » datant du 17ème siècle. Le blason à 7 ou 9 gueules : ce sont les armes des Coëtmen, seigneurs de Tonquédec.

 

Télécharger un document sur la Maîtresse-Vitre de l'Eglise collégiale Saint-Pierre à Tonquédéc (PDF 15.9 Mo)

Recherches et écrits de M. Jean-Yves CORDIER 

 

 

LE CHÂTEAU DE TONQUÉDEC

Principal édifice de Tonquédec classé monument historique dès 1862.

Situé en pleine campagne, sur un promontoire dominant la vallée du Léguer, le château date de la fin du 12e Siècle.

Démoli fin 14e, suite à la guerre de succession de Bretagne, il sera relevé au 15e.

Le château a été en dernier lieu une garnison de troupes Royales et Richelieu le fit démanteler en 1626.

 

La porte d’entrée est voûtée en ogive. Un pont-levis, semblable à celui d’origine a été replacé, y donne accès. On voit encore dans la muraille les coulisses des flèches de ce pont. Au milieu du renfort intérieur s’ouvrait la porte principale, également voûtée en ogive et protégée par deux tours par laquelle on accédait à la cour d’honneur. Le donjon isolé au nord de la place forte nécessitait un second siège en cas de prise du reste de la place. Il était protégé par un autre pont-levis de même que la tour d’Acigné qui est surmontée du drapeau des Coëtmen de Tonquédec.

Depuis l’hiver 95 M. le comte de Rougé a remis en eau l’étang.

[lire plus www.tonquedec.com]

 

CHAPELLE NOTRE DAME DE KER RIVOALLAN

Située au Sud Ouest de la commune dans un quartier bien fleuri, cette petite chapelle date de 1600 et surplombe la vallée du Léguer face au château de Kergrist en Ploubezre. A l’intérieur, on trouve quatre statues de bois polychrome, un tabernacle naïf du XVIIIe et une tribune en chêne massif sculpté. Le village possède également deux calvaires et une belle fontaine et est relié au château de Tonquédec par un sentier de randonnée.

 

CHAPELLE SAINT-GILDAS

A proximité du château ne manquez pas de visiter la très grande chapelle de St Gildas. Cette chapelle, en forme de croix latine, a été édifiée au début du 16ème siècle et sa construction a été achevée en 1510. L’architecture des murs et fenêtres sud atteste d’une construction de style gothique. Ce site avait une grande importance pour la vie du village jusqu’au milieu du 20ème siècle : rendez-vous des lavandières et emplacement de l’alambic pour la distillation.

Elle abrite de nombreuses statues dont le St Patron sculpté sur bois en bas relief et au mur une fresque de 1815 que l’on retrouve dans deux autres édifices de Tonquédec : Chapelle du Loc et de Kerivoallan.

 

 

 

ORATOIRE DE RUBUDAS

Sur le chemin du château vous trouverez l’oratoire de Rubudas.

Construit par le vicomte Quengo de Tonquédec vers 1734. Le projet était, à l’origine une chapelle mais seuls les fondations furent élevées.

C’est à cet endroit qu’était rendue la justice avant la Révolution. Ce lieu s’appelait alors l’auditoire de Rubudas.

 

CHAPELLE DE SAINT GUÉNOLÉ

La chapelle St Gildas remonte pour l’essentiel au XVe siècle, et au XVIIIe siècle pour son pignon ouest. Elle a bénéficié d’une restauration complète de 1988 à 1990.

Celle chapelle abrite une statue de st Guénolé (Grand saint breton conseiller du roi Gradlon et fondateur de l’abbaye de landevennec) qui selon les croyances locales guérit des fièvres et Saint Isidore en habit de Laboureur. A l’extérieur pousse un magnifique if vieux de plusieurs siècles (déjà mentionné en 1840 dans les cahiers de la paroisse).

 

CHAPELLE DU LOC

Cet édifice qui date de 1755 mérite votre visite.

La chapelle fut construite sur ordre du chanoine Blot, prévôt-recteur de Tonquédec avant la Révolution.

Le nouvel édifice s’appuie sur les restes d’une chapelle plus ancienne vouée au culte de la Vierge Marie. Il a été longtemps un lieu de pèlerinage très fréquenté . Une gwerz (chant profane en breton relatant des évènements ou des personnages marquants) évoque une série de miracles produits au Loc.

On remarque les trois calvaires monumentaux rattachés à cette chapelle situés l’un à proximité et les deux autres aux deux carrefours des routes y menant.

 

mme louise de quengo

afin de vous permettre de voir ou de revoir la cérémonie de Mme Louise de Quengo, veuillez trouver ci dessous le lien :

 

http://tinyurl.com/oo744py